Accueil/News, Non classé/Test, analyse et dépistage de CBD, THC et autres cannabinoïdes

Test, analyse et dépistage de CBD, THC et autres cannabinoïdes

quel taux avec quel détection?

aujourd’hui nous allons aborder une question cruciale à vos yeux et qui nous reviens souvent,

si je fume du cbd, quel effets va – t- il avoir sur moi, ainsi que sur l’appareil de détection des drogues par la salive face à la police un soir de contrôle ou encore en test urinaire ou celui de prise capillaire pour un laboratoire ?

 

Réponse:

TESTS DE DÉPISTAGE, QUEL TESTS ?

il y a diverses sortes de test plus ou moins précis et plus ou moins rapides un que les autres.

Essentiellement, il s’agit de collecter un échantillon d’urine, de sang, ou de cheveux. Avec cet échantillon, un certain nombre de tests peuvent effectués pour déterminer si vous avez consommé des substances illégales récemment. Si c’est le cas, vous pouvez faire l’objet de sanctions disciplinaires, ou même perdre votre emploi ou votre permis de conduire.

QU’EN EST-IL DES TESTS DE DÉPISTAGE ET DU CBD ?

Passons au cœur du sujet. En théorie des tests d’urines ne devraient pas détecter le CBD, mais ils le peuvent. Le principal composés psychoactif du cannabis est le THC et c’est cette substance qui est cherchée dans les tests. Pour être plus précis, c’est en réalité le principal métabolite du THC, le THC-COOH, que les tests urinaires recherchent, à travers un processus de dosage immunologique. Ces tests ont un seuil de 50 ng/mL et tout ce qui dépasse ce seuil donnera un test positif. Une fois ce seuil dépassé, il est souvent réalisé un test de vérification avec un test GC/MS bien plus sensible, qui sera positif pour tout ce qui dépasse un seuil de 15 ng/mL.

Heureusement, ce métabolite a très peu de croisements avec les autres cannabinoïdes, comme le CBG et le CBD et ces cannabinoïdes ne devraient pas être détectés. Cependant, dans le cas d’une consommation excessive de CBD (environ 1000-2000mg d’huile de chanvre par jour), le test initial peut avoir un résultat faussement positif. C’est parce que, consommés en grandes quantités, les autres métabolites non-THC peuvent déclencher une réponse immunologique. Quand le test plus spécifique GC/MS est réalisé, il devrait cependant être négatif car c’est un test bien plus spécifique et précis. Cependant, l’employeur doit avoir fait appel à un service de tests d’un niveau élevé pour que ce test faussement positif soit identifié en tant que tel. Si l’employeur se contente du simple test urinaire de base, alors une forte consommation de CBD peut entraîner des problèmes.

Il est également important de comprendre que les produits au CBD produits à partir du chanvre contiennent souvent une quantité infime de THC. Quand vous consommez 1000-2000mg d’huile de chanvre tous les jours, vous pouvez consommer par la même occasion jusqu’à 2-5mg de THC et même si ce n’est pas suffisant pour avoir un effet planant si les doses sont espacées, c’est suffisant pour que l’accumulation dans l’organisme entraîne un test positif.

QUELLES IMPLICATIONS POUR LES CONSOMMATEURS DE CBD ?

Eh bien, si vous consommez du CBD, que vous en consommez beaucoup et que vous pensez devoir passer un test de dépistage pour le travail, la meilleure chose à faire est d’acheter des produits au CBD de haute qualité et testés en laboratoire. Ils ont de fortes chances de contenir bien moins de THC et vous offriront une idée du contenu testé en laboratoire. Si vous consommez de petites quantités de CBD, vous n’avez pas d’inquiétudes à avoir.

Au final, vous devez savoir précisément quels tests seront utilisés, si les tests avancés GC/MC seront utilisés pour éliminer tout test faussement positif.

Mais une contre indication morale apparaît, puisque tout le monde ne réagis pas de la même manière à l’usage du cannabis, de ces cannabinoïdes et plus précisément du CBD, il est important de souligner que tout usager de la route doit avoir conscience des risques qu’il encours en conduisant sous l’emprise de cannabis.

les usagers de la route sont en effet tenus de rester constamment maîtres de leur véhicule et de se conformer aux devoirs de la prudence (art. 31, al. 1 de loi suisse sur la circulation routière, LCR). Selon l’art. 31, al. 2, LCR, toute personne qui n’a pas les capacités physiques et psychiques nécessaires pour conduire un véhicule sans danger est considérée comme «inapte à la conduite». Cette inaptitude peut être liée à la consommation de stupéfiants ou de produits d’agrément, mais également à d’autres raisons, telles que les fortes nausées ou un état de fatigue extrême.

en conclusion, en abusant pas des bonnes choses, et en fumant un à deux joint de CBD (ou en consommant 1,5mg de THC) par jour avec une contenance en THC inférieur à 1% et malgré que cela soit légal et que le risque 0 n’existe pas, vous devriez passer le test haut la main.

en espérant vous avoir éclairé et qu’à partir de maintenant vous pouvez consommé votre CBD l’esprit plus tranquille.

Enjoy,

L’équipe SwissBud.

 

De | 2018-06-14T01:05:30+00:00 14.06.2018|News, Non classé|0 Commentaire

Écrire Un Commentaire

Ce site est réservé à un public majeur. En poursuivant votre navigation sur ce site vous confirmez êtres majeur.