Accueil/News/Le Cannabis, Cannabidïol ou CBD, qu’en pense la France et que disent les lois?

Le Cannabis, Cannabidïol ou CBD, qu’en pense la France et que disent les lois?

Alors que la France compte 1’400’000 consommateurs réguliers de cannabis en France quand est-il du CBD au pays de Mariejeanne oups nous voulions dire de Marianne?

Depuis plusieurs années, et plus particulièrement depuis quelques mois, des entreprises françaises ou suisses tentent de profiter d’un flou juridique pour commercialiser ce cannabis sous forme d’herbe ou de e-liquide pour cigarette électronique. Ces produits affichent des taux de THC de moins de 0,2% (conformément à la législation française) contre environ 15% dans l’herbe ou la résine cannabis dite « classique ». Son taux de CBD est en revanche bien plus élevé.

La commercialisation et la consommation du CBD sont-elles légales en France ?

Le CBD est un produit dérivé du cannabis « dépourvu d’effet psychotrope, il n’entraîne a priori pas d’addiction.
À ce titre, il ne peut être considéré comme une drogue, sa commercialisation est donc tout à fait légale. Et sur le plan de la santé publique, le CBD semble plus vertueux que son grand frère, le THC. « Le CBD n’est pas un produit qui doit inquiéter, sa toxicité est extrêmement faible, Mais c’est un produit à suivre, sur lequel nous manquons aujourd’hui de recul et d’informations ».

Que pense la France de l’arrivée du CBD?

Témoignage:

R. a 42 ans, le visage émacié, les dents jaunies et une addiction au cannabis avec THC (illégal en France, donc). « Moi, je fume du cannabis avec THC, ça me calme quand je suis trop nerveux. Pour essayer de décrocher du cannabis THC, j’ai décidé de tenter le cannabis CBD ».

Le CBD, une solution pour arrêter le cannabis THC ? Pour Olivier Brasseur, « c’est la même problématique que le vapotage : on remplace un produit par un autre, certes il y a sûrement une réduction du risque, mais de là à en faire la promotion…. Remplacer le cannabis THC par le cannabis CBD ne permet pas de soigner la pratique addictive, qui est comportementale : on a le même geste, le même rituel ».

Christine, 67 ans
« J’ai acheté une huile pour mettre sous la langue, pour faire passer mes migraines et éviter de prendre des médicaments. On m’a dit qu’il n y’ a pas de produits nocifs dedans, donc ça ne me fait pas peur d’essayer »

Renaud, 32 ans
« Je suis un fumeur régulier de Cannabis THC, ça me détend. J’ai découvert le cannabis CBD il y a deux semaine, et depuis, je n’ai pas touché au ‘cannabis classique’. Je préfère, je ne ressens pas le côté ‘stone’ ou parano quand je prends ça. Et en plus c’est légal… même si je pense que c’est mal vu ».

Que dit la loi française au sujet du CBD:

En novembre dernier, le ministère de la Santé déclarait que le CBD apparaissait « comme légal », autorisant ainsi sa commercialisation en France, qui est toutefois très stricte : « Le taux de THC contenu dans les produits à base de CBD doit être inférieur à 0,2 % », rappelle un spécialiste des addictions. Mais pour fumer le CBD en joint, le cadre n’est plus le même. Les textes français limitent l’utilisation industrielle ou commerciale de certaines variétés de chanvre aux fibres et aux graines. L’utilisation du CBD à fumer n’est donc pas réglementée. Par ailleurs, si nombre de vendeurs aiment vanter les vertus thérapeutiques du cannabidiol, il leur est interdit de vendre le CBD comme un médicament. En janvier dernier, le tribunal correctionnel de Marseille condamnait les deux inventeurs de Kanavape, la première cigarette électronique permettant de consommer du cannabidiol, à une peine de prison avec sursis, pour avoir présenté leur produit comme un médicament.

Il y à donc encore quelques progrès à faire en matière de recherche pour convaincre les plus septiques et donc pouvoir assouplir les lois au sujet du cannabis et plus précisément du cannabidïol.

Conclusion:
Le CBD en France est consommable tant que son taux de THC ne dépasse pas les 0,2%.
Quand au taux de cannabidïol il n’est pas réglementé donc illimité. Bien que le taux le plus puissant du marché ne dépassent pas les 27% de CBD. Cependant le cannabis à base de CBD ne peut être consommé sous forme de joint, Il peut être ingéré ou consommer sous forme de complément alimentaire ou ou sous forme d’huile de cannabis.

SwissBud ne fais aucune promotion au sujet du cannabis à usage thérapeutique et ne vend aucun produits thérapeutique à base de CBD, car le Cannabis contenant du CBD n’est pas un produit thérapeutique*

De | 2018-05-12T00:49:50+00:00 12.05.2018|News|1 Commentaire

One Comment

  1. Michel22 18/05/2018 at 17 h 55 min

    Article intéressant sur le flou juridique qui règne en France. Une boutique qui ouvre tous les jours dans une nouvelle ville, aucun contrôle sur la qualité des produits et on risque de se retrouver comme aux USA avec du CBD pas cher et sponsorisé par Monsanto.
    En attendant je suis quand même ravi de pouvoir trouver du CBD bio livré chez moi.

    Merci en tout cas pour cet article qui amène un éclairage sur la situation en France..

Écrire Un Commentaire

Ce site est réservé à un public majeur. En poursuivant votre navigation sur ce site vous confirmez êtres majeur.